Comment bien choisir son avocat ?

choisir son avocat

Que ce soit pour bénéficier de simples conseils juridiques ou pour obtenir l’assistance d’un avocat en vue d’un procès, le choix de ce professionnel est important. Si vous ne connaissez pas un avocat que l’on peut vous recommander, vous allez devoir faire en sorte de trouver la personne qui vous accompagnera au mieux. Oui, mais quels sont ces critères de sélection ?

Choisir un avocat dans le domaine de compétence qui concerne votre dossier

Le monde du droit est complexe, mais sachez que vous devez être un minimum informé de son fonctionnement pour pouvoir vous orienter facilement sans perdre trop de temps. Cela commence par choisir un avocat compétent en fonction de la nature de votre dossier. Certains avocats sont généralistes, c’est-à-dire qu’ils sont aptes à pouvoir gérer un litige concernant chaque branche du droit. Il peut vous être conseillé de faire appel à un avocat généraliste si vous avez des problèmes juridiques « simples » à régler (un problème de pension alimentaire, un problème de bail…). Dès lors que le contentieux semble plus spécifique, mieux vaut cibler un avocat spécialisé en la matière (fiscalité, droit de la propriété intellectuelle, droit des sociétés…). Lorsque vous aurez cerné précisément le domaine d’action, vous pourrez consulter directement des annuaires disponibles sur Internet. Ces annuaires vous permettent de rentrer le domaine et la localité désirés voire d’effectuer une recherche par nom. À titre d’exemple, si vous cherchez les coordonnées de maître Frédéric-Pierre Vos, tout est indiqué sur le site.

Rencontrer physiquement son futur avocat

Une fois l’avocat trouvé, il faut le contacter. Attention, un simple appel téléphonique ne suffit pas. L’idéal est de pouvoir le rencontrer physiquement afin que vous puissiez vous faire une idée. Ce premier rendez-vous va être déterminant pour la suite. Une certaine alchimie doit se ressentir. Sachez que, selon le dossier que vous allez lui confier, des informations plus ou moins personnelles vont être utilisées pour régler le litige. Vous devez pouvoir lui faire confiance entièrement. Votre avocat doit aussi être à votre écoute, disponible pour vous si vous avez la moindre interrogation. Enfin, il doit être pédagogue et vous expliquer clairement les démarches qu’il va entreprendre en votre nom. Il vous accompagne, mais vous devez pouvoir avancer à deux.

Connaître ses honoraires

Le sujet épineux des honoraires arrive rapidement dans la conversation et cela est bien normal. Il est important pour vous de connaître les honoraires demandés par votre avocat (ils peuvent correspondre à un tarif horaire ou à un forfait, tout dépend de la complexité de votre affaire). S’ils sont trop onéreux pour vous, vous pouvez d’ores et déjà continuer vos recherches. Dans tous les cas, demander une convention d’honoraires dès votre premier entretien permet de clarifier les choses. Ce document contractuel détaille toutes les conditions de sa rémunération. N’oubliez pas également que vous pouvez obtenir une aide financière juridictionnelle, il peut être intéressant de se renseigner à ce sujet.